Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

‎11 Tishri 5782 | ‎17/09/2021

Scroll to top

Top

L’affaire Halimi sera portée devant les tribunaux israéliens, avec Debborah Abitbol

L’affaire Halimi sera portée devant les tribunaux israéliens, avec Debborah Abitbol

RENDEZ-VOUS EN FRANÇAIS, CON PASCAL ROY – Dans l’affaire Sarah Halimi, du nom de cette sexagénaire de confession juive assassinée à Paris en 2017 par Kobili Traoré, Français musulman d’origine malienne de 27 ans, la Cour de Cassation a rejeté le pourvoi formé par la famille tout en reconnaissant le caractère antisémite du crime. Ce pourvoi visait à faire reconnaître la responsabilité pénale de l’auteur des faits, mais la Cour a finalement décidé de suivre l’avis des experts estimant que le meurtrier était alors en proie à une « bouffée délirante » après avoir consommé des stupéfiants, ce qui le déresponsabilise pénalement. Traoré ne sera donc finalement pas jugé et sera placé en établissement psychiatrique en étant astreint à des mesures de sûreté pendant 20 ans. Face à cette sorte de « déni de justice », Maître Debborah Abitbol, avocate franco-israélienne spécialisée en droit international, nous dévoile que les avocats de la famille ont décidé de saisir les tribunaux israéliens, compétents en raison du caractère antisémite des faits et en vertu d’une loi amendée de 1994.